Si vous ne parvenez pas à modifier le wiki après avoir ouvert votre session, vous devrez en demander les droits d'édition en utilisant ce formulaire. Vous serez averti lorsque les droits d'édition seront accordés.

Duché de Oldenburg - Registres Militaires

De FamilySearch Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Remplaçants Militaires (Militär Stellvertretung)[modifier | modifier le wikicode]

Avant qu’une partie de l’Allemagne ne tombe sous l’occupation Francaise, le service militaire pouvait se “transférer“. Beaucoup de jeunes hommes, qui n’étaient pas physiquement capables d’effectuer le service, en étaient dispensés sur présentation d’un certificat medical. En étaient également dispensés ceux qui pouvaient prouver qu’ils représentaient le seul soutien de la famille. Il était aussi possible de proposer un remplaçant lors de l’enrôlement. Les jeunes en apprentissage ou les étudiants à l’université profitaient de cette possibilité.

Les Prussiens mirent fin à cette pratique. Pour faire accepter ce changement dans les coutumes, les autorités mirent l’accent sur le devoir d’honneur que représentait le service militaire. Mais les vieilles habitudes ne changent pas facilement. D’après les journaux, l’on sait que chaque année des milliers de jeunes hommes quittèrent le pays pour échapper à cette obligation. Les punitions sévères et le manque d’argent empêchèrent davantage d’hommes de partir. Beaucoup d’émigrants vers l’Amérique seraient certainement restés en Allemagne s’il n’y avait pas eu le service militaire obligatoire.

Il existait la possibilité de ne s’enrôler que pour une année, dans le “Freiwilligen” (qui, en dépit de son nom, n’était pas gratuit). Pour échapper au devoir de trois ans de service, les jeunes gens devaient retourner à l’école, passer un examen et, s’ils le réussissaient, étaient exemptés du service militaire. C’était une lourde charge pour beaucoup, non seulement pour les frais de scolarité mais aussi parce qu’ils devaient avoir les moyens de payer tous leurs frais personnels. Cela pouvait représenter des centaines ou même un millier de Thaler (monnaie) par an. Si l’étudiant ne réussissait pas l’examen, il devait faire son service militaire de trois ans, en dépit de tout ce qu’il avait dépensé.

D’autres états, en Allemagne et ailleurs, autorisaient les remplaçants. En Angleterre, beaucoup d’hommes sans travail – qui seraient devenus des mendiants ou des vagabonds et une charge pour la société – se retrouvèrent dans le service militaire et y apprirent la discipline. Le Grand-Duché de Oldenburg autorisait les remplaçants. Pour quelques centaines de Thaler, on pouvait échapper au service militaire.

Les Archives d’Etat de Oldenburg ont classé les contrats établis entre ceux qui s’offraient comme substituts et ceux qui désiraient échapper au service militaire. Il existe davantage d’information sur le site en ligne AIDAonline search, Staatsarchiv Oldenburg, Akten: Auswärtige Beziehungen und Militär, Oldenburgisches Militär, Vorwort.

Voici un exemple de contrat :

Devant moi Vérificateur de la Garnison, se sont présentés aujourd’hui….
1. Johann Heinrich Hagemann de…. Amt….
Père du conscrit Jürgen Heinrich Friedrich Hagemann de ....
2. Le domestique Johann Heinrich Wilhelm Radanz de ....
qui ont déclaré que le contrat suivant a été approuvé par eux et est établi comme suit:
Paragraphe 1
e conscrit Jürgen Heinrich Friedrich Hagemann de… année de naissance... district militaire...Nr…. sera appelé cette année. Le domestique Radanz servira de remplaçant pour le conscrit et servira pendant 7 ans à sa place. Le remplaçant ne peut pas demander un ajournement et est sous l’obligation d’assumer entièrement la substitution.

Paragraphe 2

Paragraphe 2
Johann Heinrich Hagemann accepte de payer pour le service obligatoire au domestique Radanz la somme de …. que le substitut recevra sous forme d’un acompte en espèces de….. et le reste de la somme payable chaque année en versement de …chacun.

Paragraphe 3
Paragraphe 3
Dans le cas où le substitut après sept ans ne serait pas libéré de son service militaire en raison d’une guerre ou de tout autre motif indépendant de sa volonté, il recevra pour chaque année de service supplémentaire la somme compensatoire de…
Dans le cas où le substitut ne serait pas appelé - parce que le tirage au sort aurait fourni suffisamment de conscrits- il recevrait la somme de….en compensation.
Le substitut se soumet à l’obligation de servir à n’importe quel moment si l’occasion se présente à nouveau..


Paragraphe 4
Ce contrat est approuvé par les parties et transféré aux autorités pour autorisation et confirmation.
Signatures

Frais

Note des autorités confirmant que le contrat est légal et final et qu’il est inscrit dans le registre officiel (Amtshandelsbuch) page….

Date…. Signature

Frais


Source:
Der Kulturkämpfer. Zeitschrift für öffentliche Angelegenheiten. Herausgeber Otto Glagau. Vol. 7,
1883, S. 421 pp.

Loosungslisten (loterie, tirage au sort)[modifier | modifier le wikicode]

En date du 8 Janvier 1818, la Commission Militaire du Grand-Duché de Oldenburg publia un avis concernant le recrutement militaire pour l’année suivante.

Un certain nombre des soldats des régiments d’infanterie devaient atteindre bientôt l’âge de la retraite. Etant donné que les régiments faisaient partie de l’armée Allemande, le contingent de Oldenburg devait fournir, par tirage au sort, 480 soldats nés en 1797. La procédure était la suivante: chaque district administratif devait donner une liste des conscrits. Toutes les demandes d’exemption devaient être déposées avant le 1er Février 1818. Après cette date, seuls des cas exceptionnels seraient considérés. Chaque district administratif, après avoir revu la liste des soldats potentiels, devait établir une loterie, chaque conscrit recevant un numéro. La liste avec les noms et numéros était envoyée à la commission militaire. Aussitôt la réception de toutes les listes, chaque candidat passait un examen médical et était noté sur ses conditions physiques. Si un individu essayait de se soustraire à son devoir militaire en ne se présentant pas ou en quittant le pays, il y aurait des sanctions sévères.

Source: Gesetzsammlung für das Herzogthum Oldenburg, vol. 3, imprimé par Gerhard Stallings widow 1819

Les informations suivantes peuvent se trouver dans les Loosungslisten:

Loosungs # | Nom | Date de naissance | Lieu de naissance | profession | examen physique| Décision par |

Les listes sont conservées aux Archives d’Etat de Oldenburg. Vous pouvez consulter les registres militaires en ligne en suivant les étapes : Google: AIDAonline, choisir Staatsarchiv Oldenburg, puis Akten: Auswärtige Beziehungen und Militär, Oldenburgisches Militär, puis choisir l’administration (Amt) à laquelle votre ancêtre appartenait probablement.