Si vous ne parvenez pas à modifier le wiki après avoir ouvert votre session, vous devrez en demander les droits d'édition en utilisant ce formulaire. Vous serez averti lorsque les droits d'édition seront accordés.

Duché de Oldenburg - Ecoles de Duché

De FamilySearch Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ecoles dans les régions rurales[modifier | modifier le wikicode]

Les dépenses scolaires étaient en grande partie à la charge des communautés, c’est-à-dire les seigneurs du lieu ou les associations. En dehors des dons en argent, les dépenses courantes étaient reparties entre le nombre de propriétés de la communauté et payées par les propriétaires. Souvent les paroisses devaient assumer les dépenses. Si la paroisse n’était pas assez riche, on faisait appel aux paroissiens.

Les écoles élémentaires dépendaient de ce qu’on appelait un Schulachten (district scolaire), qui était partagé entre les Protestants et les Catholiques. Tous les habitants d’un Schulacht étaient membres de ce district scolaire spécifique. Les membres appartenant à une autre religion pouvaient instruire leurs enfants à la maison ou dans des écoles privées. Dans ce cas, ils n’avaient pas à participer aux dépenses scolaires du Schulacht.

Chaque Schulacht avait une école élémentaire. Si l’on avait besoin d’une école supplémentaire, ou si l’on désirait des écoles séparées pour les filles et les garçons, il fallait une autorisation du district scolaire. Il n’y avait pas d’éducation post élémentaire dans un Schulacht.

Le Duché de Oldenburg conservait les registres administratifs de toutes les organisations ayant un rapport avec les impôts et les dépenses, même au niveau local. Il fallait être capable de montrer les livres de comptes aux autorités supérieures, à tout moment. Ainsi, l’historien familial pourra trouver ce qu’on appelait “Schulrechungen” (les factures d’écoles) et d’autres documents associés dans les Archives d’Etat de Oldenburg.

Les informations que l’on trouve dans ces registres seront par exemple les dépenses scolaires annuelles estimées par les parents pour chaque enfant. Les noms des parents, leurs professions, les autres dépenses liées aux impôts sur les revenus et aux taxes sur les propriétés, étaient aussi indiquées. Les obligations des parents ne s’appliquaient pas seulement aux dépenses pour l’éducation mais aussi pour l’entretien et réparations des locaux.

Source:
Die Kommunalbelastung im Grossherzogtum Oldenburg. Auf statistischer Grundlage dargestelltAuthor(s): Paul Kollmann Reviewed work(s):Source: FinanzArchiv / Public Finance Analysis, 1. Jahrg., H. 2 (1884), pp. 192-317Publie par: Mohr Siebeck GmbH & Co. KGStable 

Absences à l’école (Schulversäumnisse)[modifier | modifier le wikicode]

En 1846 le Concile de Oldenburg fit paraitre l’annonce suivante:
« Il est porte à l’attention du public que les arrêtés en date du 31 Décembre 1833 et du 5 Avril 1837, établis par le Concile de Oldenburg se référant aux sanctions pour absences dans les écoles de village du Duché, sont dorénavant sous l’autorité des écoles élémentaires Evangéliques de Delmenhorst, Wildeshausen, Vechta, et Cloppenburg et seront effectifs dès l’hiver prochain ».

L’école est obligatoire en Oldenburg depuis le 16eme siècle et est supervisée par l’Eglise. Les absences des étudiants sont notées par les enseignants et les listes présentées au directeur de l’école tous les trimestres. Le directeur fait alors une liste des étudiants qui n’ont pas de motif suffisant pour expliquer leurs absences, établit des punitions et transmet ses conclusions au niveau supérieur.

Les Archives d’Etat de Oldenburg ont classé ces listes reportant de telles absences. Pour Sierhausen, on trouve les informations suivantes dans ces listes:

Nom de l’école pour le mois de--------de l’année----------

Nom de l’instituteur

Numéro|nom et adresse de (enfant/parents) a été absent….jours
             Enfant / parents                 De 1 à 31days                      teacher     principal    amende/
                                                    mois                                                                     prison

La plupart des enfants étaient absents pour des raisons de maladie, mais même dans ce cas les parents devaient payer une amende : un jour d’absence = One Groschen (monnaie)

Des documents semblables se trouvent dans les registres d’Archives d’Etat de Oldenburg en ligne sur : AIDAonline. Choisir : Archive und Beständegruppen, Oldenburg, puis Akten: Allgemeine Verwaltung, choisir Amt, puis choisir Gliederung et chercher pour Schulsachen.

Source:
Gesetzsammlung 1834 S. 4 in Gesetzsammlung für das Herzogthum Oldenburg. Vol. 8