Si vous ne parvenez pas à modifier le wiki après avoir ouvert votre session, vous devrez en demander les droits d'édition en utilisant ce formulaire. Vous serez averti lorsque les droits d'édition seront accordés.

Duché de Mecklenburg-Schwerin - Géographie Historique

De FamilySearch Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Swedish Pomerania[modifier | modifier le wikicode]

"La Poméranie Suédoise (en Suédois: Svenska Pommern; en Allemand: Schwedisch-Pommern) a été sous la domination de la Couronne de Suède de 1630 à 1815, et était constituée de la partie de la côte Baltique qui, de nos jours, est celle de l’Allemagne et de la Pologne. A la suite de la Guerre de Pologne et de la Guerre de Trente Ans, la Suède avait obtenu le contrôle accru des territoires de la côte sud de la Baltique, y compris de la Poméranie et des parties de la Livonie et de la Prusse (dominium maris baltici). 
Les Suédois, étaient présents en Poméranie avec une garnison à Stralsund depuis 1628, et avaient acquis le contrôle du Duché de Poméranie par le Traité de Stettin en 1630. Par la Paix de Westphalie en 1648 et le Traité de Stettin en 1653, la Suède recevait la Poméranie Occidentale (Vorpommern) avec les iles de Rügen, Usedom, et Wolin, et une bande de terre de la Poméranie de l’Est (Hinterpommern). Les traités de paix furent négociés alors que la reine Christine était encore mineure et que l’Empire Suédois était gouverné par la haute aristocratie. L’annexion de la Poméranie par la Suède, contrairement aux conquêtes Françaises, n’abolit pas l’esclavage des serfs particulièrement renforcé dans cette région après les lois de 1616. Au lieu de cela, le territoire resta partie du Saint Empire Romain, avec des princes impériaux Suédois possédant le titre de Reichsfürsten et la noblesse en charge des régions rurales et de ses habitants. Les nobles de la Poméranie Suédoise perdirent de leur autorité lorsque les rois de la fin du 17eme siècle retrouvèrent le pouvoir politique. Cependant, les ordonnances de la paix de Westphalie restèrent en vigueur en Poméranie jusqu’à la dissolution du Saint Empire Romain en 1806. 
En 1679, par le Traité de Saint-Germain-en-Laye, la Suède perdit la plus grande partie de ses possessions à l’est de la rivière Oder, et en 1720, la Suède perdit ses possessions au sud de la rivière Peene et à l’est de la rivière Peenestrom, par le Traité de Stockholm. Ces régions furent cédées au Brandenbourg-Prusse et furent intégrées au Brandenburgian Pomerania. Egalement en 1720, par le Traité de Frederiksborg, la Suède récupéra ce qu’elle avait perdu au profit du Danemark en 1715. A la suite des Guerres Napoléoniennes en 1814, la Poméranie Suédoise fut cédée au Danemark en échange de la Norvège dans le Traité de Kiels et, en 1815, elle fut transférée à la Prusse par le Congrès de Vienne. Voir tout l’article sur ce sujet ici