Si vous ne parvenez pas à modifier le wiki après avoir ouvert votre session, vous devrez en demander les droits d'édition en utilisant ce formulaire. Vous serez averti lorsque les droits d'édition seront accordés.

Baden Grossherzogtum (grand duché) Langue et Dialectes

De FamilySearch Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

'Les pays où l’on parle l’Allemand, ce qui comprend l’Allemagne, la Suisse, le Liechtenstein, l’Autriche, le Luxembourg, et quelques autres régions, est riche en dialectes. Ces dialectes sont si différents entre eux que les habitants d’une région peuvent ne pas comprendre les habitants d’une autre région. Par exemple, un Allemand du nord ne comprendra pas un Suisse parlant dans son propre dialecte. Cependant, depuis le siècle dernier, des efforts pour unifier ou tout au moins imposer, jusqu’à un certain point, un dialecte standard, ont été entrepris par les media et les écoles.


A Baden on parle deux dialectes traditionnels are spoken: Frankish (also called Franconian) dans le nord, et Alemannic dans le sud.  Il n’est pas possible dans ce court article de développer les caractéristiques de ces deux dialectes. Cependant, nous pouvons mentionner quelques particularités qui apparaissent surtout dans les documents anciens. Dans le domaine de la prononciation, nous trouvons la finale [sh] dans certains mots où l’Allemand classique aurait [s], comme dans fescht à la place de fest. Nous trouvons aussi le son ich- [ç] au commencement des mots au lieu de [k] dans l’Allemand classique. Ainsi, le chercheur peut trouver dans un registre le mot  Kind orthographié  Khind. Bien que cette orthographe soit celle employée en Suisse aujourd’hui, on la trouve aussi beaucoup plus au nord, dans les documents anciens de Baden par exemple. En linguistique, les dialectes du sud de l’Allemagne ont des caractéristiques distinctes encore visibles de nos jours. Le suffixe diminutif en –l, -le, -li  est très répandu, comme dans  Häusli, (petite/chère maison). Ce suffixe peut s’appliquer à un prénom ( Hänsel et Gretel ) ou à un nom de famille ( Stückl ). Ceci est une particularité de l’Allemagne du sud que tout chercheur doit connaitre. Une autre caractéristique de beaucoup de dialectes Allemands est que le suffixe –in est souvent ajouté au nom de famille des femmes, par exemple  Meyerin. Ceci ne fait pas partie du nom et devrait être omis lorsque l’on inscrit un nom dans une feuille de famille ou dans un arbre.


Bien que l’article additionnel ne concerne pas un dialecte spécifique, il contient des orthographes diverses que l’on peut rencontrer dans les recherches sur Baden . 

Pour d’autres lectures :


Noble. C.A.M. Modern German Dialects. Frankfurt: Peter Lang. 1983.


König, Werner. dtv-Atlas zur deutschen Sprache. München: Deutscher Taschenbuch Verlag. 1989.


Russ, Charles V.J. The Dialects of Modern German. Stanford: Stanford University Press. 1989.


Keller, R. E. German Dialects. Manchester: Manchester University Press. 1961.