Si vous ne parvenez pas à modifier le wiki après avoir ouvert votre session, vous devrez en demander les droits d'édition en utilisant ce formulaire. Vous serez averti lorsque les droits d'édition seront accordés.

Allemagne - L’influence Française dans les recherches

De FamilySearch Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Révolution Française en 1789, et les guerres qui ont suivi pendant un quart de siècle, ont eu des conséquences profondes sur la société en Europe. Des gouvernements ont été renversés, des frontières ont changé, des idées révolutionnaires sur l’égalité entre les hommes se sont répandues partout, et la guerre avec toutes ses conséquences a submergé le continent. Pour le généalogiste, la Révolution Française et la période Napoléonienne sont d’une importance capitale en raison des changements qui ont marqué l’Allemagne. Les Français ont introduit un certain nombre de nouveautés qui ont affecté l’organisation politique et sociale de l’Allemagne. On peut classer ces changements en cinq catégories : les frontières, l’état civil, les noms, le calendrier Républicain, et l’armée.

Au moment de la Révolution Française de 1789, l’Allemagne n’est pas un pays unifié. C’est un pays fait de centaines d’entités politiques disparates. Il y a des royaumes, des duchés, des grand duchés, des épiscopats et d’autres. Cliquez ici pour voir une carte détaillée : map of Germany in 1789.

Cet assemblage d’états affaiblissait l’Allemagne et l’absence de centralisation rend difficile les recherches en Allemagne, car chaque état pouvait décider quels registres seraient établis et la date où ils commenceraient. En conséquence, le chercheur doit consulter une foule de répertoires géographiques et d’archives pour trouver les registres. Par bonheur, cette situation changea dans les années 1790 quand Napoléon fit la conquête d’une grande partie de l’Allemagne et réunit beaucoup de petits états pour en faire de plus grands. Ces modifications de frontières intérieures simplifièrent la tenue de registres et l’administration. Cliquez ici pour voir  une carte qui compare les anciens états avec les nouveaux. 

Non seulement les Français déplacèrent les frontières à l’intérieur de l’Allemagne, mais ils le firent aussi avec les frontières entre l’Allemagne et la France. Depuis des siècles, la France souhaitait que la frontière politique suive la frontière naturelle avec le Rhin, plutôt que la frontière culturelle, qui s’étend plus à l’ouest. Par conséquent, au fur et à mesure que les Français devenaient les vainqueurs de diverses armées, ils annexaient des régions d’Allemagne, comme celles à l’ouest du Rhin. Cliquez ici pour voir une carte qui montre les nouvelles frontières France-Allemagne.

Le résultat de l’annexion des territoires Allemands par les Français eut un effet positif en ce qui concerne les recherches généalogiques. Dans les années 1790, les Français instituèrent l’état civil dans les territoires nouvellement acquis. Cependant, la langue officielle des documents était le Français car les Français avaient l’intention de « franciser » la population. Le chercheur doit donc se préparer à consulter des documents écrits en Français.

En plus de la langue employée dans les documents, les prénoms et les noms de famille étaient souvent traduits de l’Allemand au Français. Bien que le nom de n’importe quelle personne puisse figurer en Français dans un registre, cette personne restait connue par son nom Allemand. Ci-dessous est une courte liste de prénoms Allemands avec leur traduction Française :

German
French
Johann     
Jean
Jakob, Jacob        Jacques
Gerhardt    Gérard
Arnold       Arnaud
Friedrich   
Frédéric
Carl, Karl        Charles
Wilhelm    Guillaume
Johanna, Jenneken 
Jeannette
Anna, Antje, Anneke    
Annette

Pour une liste détaillée de prénoms traduits en 23 langues d’Europe, voir le livre :

Janowowa, Wanda, et al. Sownik Imion (Dictionnaire de noms). Wroclaw, Germany: Ossoliski, 1975. (FHL livre 940 D4si; film 1.181.578 item 2; fiche 6000839.)

Lorsque les Français furent expulsés des territoires Germaniques, la langue, y compris les noms, redevint l’Allemand. Malheureusement, certaines régions cessèrent de garder les registres à la même époque.

Un des buts de la République Française avait été de créer une société basée sur la raison. Ce qui signifiait supprimer tous les vestiges de superstition et de religion. L’un des secteurs décidés par la religion est celui du calendrier. Beaucoup de noms de mois et de jours de la semaine rappellent des noms de divers dieux. La longueur de la semaine, par exemple, reflète la tradition Judéo-Chrétienne et le nombre d’années est compté à dater de Jésus Christ. Par conséquent, les Républicains décidèrent qu’un nouveau système devenait nécessaire. Et ainsi, un nouveau calendrier fut composé, à partir de la création de la République Française, le 22 septembre 1792, bien qu’il ne fût en vigueur qu’à partir d’octobre 1793. Il est capital de savoir que les années et les mois du calendrier Républicain ne correspondent pas au calendrier Grégorien. Le 22 Septembre 1792 devint le 1er jour du mois Vendémiaire de l’an 1 du calendrier de la République Française. Cliquez ici pour une explication détaillée du French Republican calendar, avec les tables de conversion.

Enfin, concernant l’armée. Les Français ont tenu l’Europe dans un climat constant de tourmente et de guerre pendant la plus grande partie des 25 ans compris entre 1790 et 1815. Beaucoup d’états Allemands se retrouvèrent du côté Français, car ils étaient trop faibles pour se défendre. Plus tard, particulièrement en 1813, beaucoup changèrent de camp avec les alliés. Quel que soit le camp choisi par un état, les conséquences sociales étaient énormes. D’abord, un grand nombre d’hommes devaient servir dans diverses armées. Malheureusement, l’importance des registres militaires est limitée en raison du peu d’information qu’ils donnent et de la difficulté qu’il y a à retrouver un individu. Les recherches dans ces registres sont souvent une perte de temps. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les French and German military records.

L’une des conséquences des guerres est que beaucoup de soldats sont tués loin de chez eux, et que leur mort n’a pas été enregistrée dans leur lieu d’origine – ou pas enregistrée du tout. Trouver des registres de décès pour ces hommes est peut-être impossible, étant donné le grand nombre de ces soldats engagés dans diverses campagnes et batailles.