Si vous ne parvenez pas à modifier le wiki après avoir ouvert votre session, vous devrez en demander les droits d'édition en utilisant ce formulaire. Vous serez averti lorsque les droits d'édition seront accordés.

Allemagne - Géographie Historique

De FamilySearch Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Historique :[modifier | modifier le wikicode]

L’Allemagne, en tant que pays, a changé considérablement au cours des siècles. Jusqu’en 1871 l’Allemagne était formée de nombreux royaumes indépendants, de duchés, de principautés, et d’états, dont les frontières changeaient- souvent pour fusionner. Ces changements font qu’il est parfois difficile de déterminer quelles archives détiennent le registre spécifique dont vous avez besoin. En 1871 tous les états, à l’exception des états d’Autriche, furent réunis en un grand Empire Germanique sous le gouvernement de la Prusse.

Les noms de lieux et de comtés, les provinces, les juridictions d’état, ont aussi changé souvent plus d’une fois. En raison de toutes ces modifications, la ville de vos ancêtres Allemands ne figure peut-être pas sur une carte actuelle. Vous aurez peut-être du mal à déterminer la juridiction qui conserve les registres les concernant. Cet article décrit les changements qui ont eu lieu dans la structure de l’état Allemand. Ces renseignements vous aideront à trouver, dans le catalogue de FamilySearch, les registres du lieu où vos ancêtres ont vécu.

Le catalogue de FamilySearch est construit sur les juridictions Allemandes telles qu’elles existaient entre 1871 et la Première Guerre Mondiale, sans tenir compte des changements apportés avant ou après ces dates. Les secteurs qui sont maintenant sous des juridictions étrangères, mais qui faisaient partie de l’Empire Germanique en 1871, sont listés à la fois sous GERMANY(Allemagne), PREUßEN (Prusse), [PROVINCE], [TOWN] (ville) et sous leur section actuelle comme POLAND (Pologne), RUSSIA, LITHUANIA, FRANCE, ou DENMARK.

Plusieurs modifications de frontières ont eu lieu après la Première Guerre Mondiale. L’Alsace-Lorraine (Elsaß-Lothringen) fut rendue à la France en 1918. Quelques villes et villages de la Rhénanie furent cédés à la Belgique. La partie au nord de la Prusse de l’Est (Ostpreußen) fut donnée à la Lituanie.
La partie au nord de Schleswig-Holstein passa de l’Allemagne au Danemark en 1920.

Après la Deuxième Guerre Mondiale, d’autres régions autrefois Prusses, telles que Posen, la plus grande partie de Schlesien, Westpreußen (Prusse de l’ouest), et des parties de Pommern (Pomeranie), furent attribuées à la Pologne. La Russie et la Pologne se partagèrent Ostpreußen, et une petite partie de Schlesien alla à la République Tchèque.

Frontières et Atlas :[modifier | modifier le wikicode]

En raison des guerres et de la politique, les frontières intérieures et extérieures de l’ Allemagne ont changé plusieurs fois. Un site Web qui traite des changements de frontières dans l’Empire Germanique (avec cartes, listes etc..) se trouve sur :

http://www.lib.utexas.edu/maps/historical/history_europe.html#G

Comparez les cartes de Germany Maps pour voir combien les démarcations ont changé.

Vous trouverez here un bon atlas historique, avec des cartes dans l’ordre chronologique commençant au début du 19 ème siècle, ainsi que de courtes explications pour chaque période (en Anglais).

Un outil pratique pour comprendre les divisions politiques de l’Empire Germanique est la série de cartes indiquant tous les états ou royaumes tels qu’ils étaient en 1789 : voir http://www.hoeckmann.de/germany/index.htm .

'Les atlas historiques Allemands en ligne :

F. W. Putzgers Historischer Schul-Atlas, 1905 est également très utile pour indiquer les diverses régions, états, et divisions politiques de l’Empire Germanique et du Monde. Des cartes supplémentaires figurant dans les éditions de 1914 (1914 edition) et de 1923 (1923 edition) sont aussi disponibles en ligne. Cet atlas est en Allemand. Des liens pour d’autres atlas historiques d’Allemagne et d’autres pays se trouvent sur :http://www.maproom.org/c/index.php .


Les atlas historiques publiés
Plusieurs bons atlas historiques sont disponibles sur papier. Ils montrent, avec des explications, les changements progressifs dans la région qui devint l’Empire Germanique. Ils sont écrits en Allemand.

Kleiner Atlas zur deutschen Territorialgeschichte Authors: Bernhart Jähnig; Ludwig Biewer Publisher: Bonn : Kulturstiftung der Deutschen Vertriebenen, 1991. Edition/Format: Map: Atlas: German: 2., erw. AuflView - Toutes les éditions et formats ISBN: 3885570963 9783885570967 OCLC Numéro: 25075122

Grosser Atlas zur Weltgeschichte Author: Joachim Dornbusch; Ekkehard Aner; et al Publisher: Braunschweig: Westermann, 1997. ISBN: 3075095206 9783075095201 OCLC Numéro: 40326798 FHL Call # INTL 940 E7wg 2001

Carte de Ludwig Ravenstein:[modifier | modifier le wikicode]

Un atlas de l’Empire Germanique copié par Ludwig Ravenstein se trouve sur : this site.

Etats et Provinces:[modifier | modifier le wikicode]

Chaque nation ou état avait établi ses propres règles pour la tenue des registres. Vous constaterez que les registres ne seront pas identiques dans leur contenu et que les endroits où ils sont conservés varieront suivant l’époque de leur création.

L’Empire Germanique créé en 1871, était composé de multiples duchés, principautés, et états, où l’on parlait l’Allemand. Ces diverses régions avaient souvent peu de choses en commun. La section Recherche par localité du catalogue de FamilySearch utilise 38 divisions par état ou province pour l’Allemagne. Pour une liste de ces états ou provinces, voyez le tableau dans : Germany Gazetteers

D’autres informations sur certains états : [modifier | modifier le wikicode]

Pour plus d’informations sur quatre des états les plus complexes, voir ce qui suit .

Prusse (Preußen).[modifier | modifier le wikicode]

Le plus grand et le plus puissant des états Allemands était Preußen (Prusse). Il était divisé en 13 grandes provinces (voir page 35). Seulement deux de ces provinces comprend le mot “Preußen” dans son nom, mais les citoyens de toutes les 13 provinces étaient Prussiens. Donc, un habitant de la Rhénanie (Rheinland) pouvait dire qu’il venait de la Prusse (Preußen).
La plupart des Prussiens qui ont émigré à l’étranger venaient des provinces de Rheinland, Hessen-Nassau, ou Westfalen. Le catalogue liste chaque ville de Prusse après le nom de l’état, puis de la province, comme dans cet exemple :
GERMANY, PREUßEN, RHEINLAND, THÜR.


Sachsen.
[modifier | modifier le wikicode]

Sachsen (Saxe) couvrait une large bande de territoire allant de la Mer du Nord jusqu’à la République Tchèque.
Les trois états modernes d’Allemagne qui portent ce nom sont Niedersachsen, Sachsen, et Sachsen-Anhalt. Le catalogue de FamilySearch liste plusieurs états de l’ancien Empire sous le nom de Sachsen:

Sachsen (le royaume)


Preußen Sachsen (la province)


Thüringen (le duché de Sachsen)


Sachsen-Altenburg


Sachsen-Coburg-Gotha


Sachsen-Meiningen


Sachsen-Weimar-Eisenach


Si vous utilisez International Genealogical Index sur disque compact, vous pouvez filtrer sur “Sachsen” (le royaume), "Prussia" (comprenant la province de Sachsen), et “Thuringen” (comprenant les duchés de Sachsen).


Thüringen (Thuringe).
[modifier | modifier le wikicode]

Huit duchés et principautés de Sachsen formèrent l’état de Thüringen en 1920. Les registres des villes de Thüringen sont listées deux fois dans le catalogue : une fois sous Thuringen et une fois sous le duché ou la principauté. Par exemple, le même registre est catalogué sous : GERMANY, THÜRINGEN, SULZE et aussi sous : GERMANY, SACHSENALTENBURG, SULZE.

Les duchés et principautés de Sachsen (Thüringen) étaient : Reuß ältere Linie, Reuß jüngere Linie, Sachsen-Altenburg, Sachsen-Coburg-Gotha, Sachsen-Meiningen, Sachsen-Weimar-Eisenach, Schwarzburg-Rudolstadt, et Schwarzburg-Sondershausen. La partie Coburg de Sachsen-Coburg-Gotha a rejoint la Bavière (Bayern) en 1920 et est indiquée sous Bayern au lieu de Thüringen dans le catalogue.


Pfalz (Palatinat)
[modifier | modifier le wikicode]

Pfalz (Palatinat) sur la frontière Française, dans le sud-ouest de l’Allemagne, fut dévastée pendant la Guerre de Trente Ans (1618-1648). Après la guerre, des colons venant d’autres parties de l’Allemagne et de la Suisse furent incités à repeupler la région. Dans les années 1800, il y eut davantage d’habitants du Palatinat émigrant vers des contrées étrangères que d’Allemands venant d’autres régions du pays. Pfalz (Palatinat) a été associé souvent avec la Bavière depuis 1214.
Par conséquent, la recherche par localité dans le catalogue de FamilySearch liste les villes du Pfalz (Palatinat) sous BAYERN (Bavière). Par exemple, la ville de Kaiserslautern dans le Pfalz sera indiquée sous : GERMANY, BAYERN, KAISERSLAUTERN.


Livres:
[modifier | modifier le wikicode]

Les livres suivants expliquent davantage la géographie historique de l’Allemagne. Vous pouvez trouver ces livres ou des ouvrages similaires à Family History Library et dans beaucoup d’autres bibliothèques de recherches.

The Columbia Lippincott Gazetteer of the World. Morningside Heights, New York, NY, USA: Columbia University Press, 1962. (FHL livre 910.3 C723g.)
Kirn, Paul. Politische Geschichte der deutschen Grenzen (histoire politique des frontières d’Allemagne). Mannheim, Germany: Bibliographisches Institut, 1958. (FHL livre 943 H2ki.)

Jensen Publications. Maps of the German Empire of 1871. Edition corrigée. Pleasant Grove, Utah, USA: Jensen Publications, 1987. (FHL livre 943 E7m.)

Autres Ressources:[modifier | modifier le wikicode]

Des informations en ligne se trouvent sur this site.  Voyez la section "General Help" (aide générale).

Le catalogue de FamilySearch contient des informations pour vous aider dans vos recherches historiques sur l’Allemagne sous :

GERMANY - HISTORICAL GEOGRAPHY

GERMANY - HISTORY

GERMANY, [STATE] - HISTORICAL

GEOGRAPHY

GERMANY, [STATE] - HISTORY

Les atlas historiques décrits ci-dessus contiennent des cartes indiquant les changements de frontières, les modèles de migration et de colonisation, les actions militaires, et la répartition des populations par ethnie et par religion. Les répertoires géographiques et les histoires sont aussi des sources d’informations utiles concernant les changements de démarcations et de noms.